Comme dans un rêve... les Alpilles... enchanteresses !


Voici un endroit que l'on oublie pas ! 
Une fois suffit, dès lors que vous posez vos yeux sur les Alpilles formant une barrière naturelle 
et délimitant un paysage plus doux où les oliviers bien alignés 
contrastent avec les cyprès pointant leurs cimes vers les cieux.


Avant de poursuivre notre petite randonnée qui va durer deux heures, 
nous nous restaurons près de ce mas, un endroit charmant qui sent bon la Provence.









Des figuiers de Barbarie.


Une harmonie parfaite !


Au bord du chemin... des fleurs d'églantiers, délicates aux teintes si douces !











Insolite ! Ce pin sur l'arrête de la crête semble avoir trouvé vie au sein des rochers !
Le vertige, il ne connaît pas ! ;-)



Du thym bien parfumé que les abeilles butinent.


Après l'effort, le plaisir de découvrir un cirque naturel.
Les oliviers tapissent la plaine formant des lignes bien droites.
L'arrondi protecteur des falaises offre un paysage époustouflant !





Les plaques rocheuses se dressent, surplombant la plaine qui s'étalent jusqu'à la mer, loin... à perte de vue !
Elles sont sentinelles, ressortant dans une végétation rustique ;
 seuls quelques genêts commencent à se parer de leur couleur jaune d'or.






Je vous souhaite une bonne semaine !
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Juste avant la récolte du sel

Non loin de Terre Neuve