Un soir, au bord de la mer...


Symphonie de teintes douces sur la plage. 
Le soleil en son cœur n'a aucune exubérance.
Une atmosphère étrange, la ligne d'horizon souligne à peine la frontière entre ciel et mer.




Toujours ce même mouvement des vagues s'échouant sur le sable,
Qui donne aux choses cette impression inéluctable ! 





Presque seule au monde en cet instant !
Magie et bien-être...
Le temps s'écoule hors du temps !



Multitudes de couleurs d'or et d'argent,
Aucune pensée, juste admirer et se laisser porter...



Plage de la Grande-Motte (19h30)
27 commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Non loin de Terre Neuve

Les 7 Capitelles à Saussines