La plage... sauvage !


















Sous les pas, l'infiniment petit se disperse
Tandis que sous le regard, l'infiniment grand se fixe.

Indissociables l'un de l'autre,

Ces deux éléments infinis évoluent avec douceur et exactitude comme si chaque chose devait se réaliser comme ça. Imaginer autre chose ? Non...
Nous avons besoin d'entendre le ressac des vagues, de scruter l'horizon et d'apercevoir avec émerveillement un bateau, de nous emplir d'un ciel bleu azur ou de jouer à imaginer des formes dans les nuages, de sentir notre corps se mouvoir dans cet espace, le vent caressant ou cinglant.

Juste aimer la nature !
































La plage de l'Espiguette
Le Grau du Roi
Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Non loin de Terre Neuve

Les 7 Capitelles à Saussines