Le Causse de Sauveterre... où ciel et terre se rencontrent...


Multitude de fleurs des champs dans ce paysage balayé par les vents.

 Les températures sont un peu fraîches mais je préfère pour marcher, c'est plus dynamisant ! :-) 

Nous empruntons le chemin jusqu'à Nissoulogres, petit village qui se situe environ à moitié de la randonnée.

Celle-ci est donnée pour 10 km = 2h30, parcours sans grande difficulté. 












De gros nuages noirs renforcent l'intensité déjà sauvage de ces paysages désertiques.


















Sur le chemin, à Nissoulogres, nous rencontrons des chevaux d'une grande beauté 
avec des robes de couleurs beiges et une musculature fine, sculptée. 

Ce sont des Pur-sang Arabes et Arabes- Barbes, issus du piquet de chevaux du "Grand Sud".
Ces "Chevaux de Nissoulogres" sont des professionnels de la randonnée 
et du voyage avec une expérience incontournable sur toutes les régions de France.

En dehors des randonnées, ils vivent en troupeau et en semi-liberté 
sur 40 hectares à Nissoulogres et sur 70 hectares dans la Drôme.






Les gorges du Tarn serpentent dans la vallée.


Le petit hameau de Nissoulogres.


Ses vieilles pierres...



Ses toits de Lauze...












Des formes bien rondes pour ces terres destinées à la culture.



Je t'aime... un peu... beaucoup... passionnément... à la folie... ;-)









Ferme des Boissets (départ et arrivée de la randonnée).





De jolies couleurs ondulantes sous la caresse du vent...

Voici le premier jour de notre séjour de quatre jours en Lozère.
Une petite randonnée bien plaisante qui nous a comblé !

♥ Bon début de semaine à toutes et tous ♥
7 commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Juste avant la récolte du sel

Non loin de Terre Neuve