mardi 25 février 2014

Une symphonie de couleurs...


Quittons un peu le Maroc pour se retrouver en Camargue...

La nature s'éveille doucement et annonce les beaux jours par ses couleurs.

Un spectacle grandiose...

Les pêchers et les amandiers se parent de fleurs toutes plus belles les unes des autres.






















Afin de favoriser la pollinisation, des ruches sont installées au milieu des pêchers.


A quoi servent tous ces pots au pied des fruitiers ? 




Très astucieux... lorsque les nuits de printemps sont très froides
et pour éviter que les bourgeons soient endommagés lors de gelées tardives,
le pot contient de la cire avec une mèche. 
Les pots se transforment en grosse bougie qui réchauffent l'atmosphère et évitent aux pêchers de geler.  


Rencontre avec le printemps

Ce matin
Au détour du chemin
Je rencontrai le Printemps.
Vêtu comme un marquis, il avait mis
Des fleurs à son chapeau
Des fleurs à son manteau
Et même sur son dos.

Les unes blanches semées de rouge
D'autres mauves
Et d'autres rouges et d'autres bleues.
Quelle joie c'était pour mes yeux!
Et je lui dis " Tu es merveilleux"
Et il me regardait
Et il riait, et il riait !
Et ses yeux étaient comme deux fleurs de lumière
Parmi toutes ces fleurs printanières.

Et il s'en fut sur le chemin

En chantant quelque chansonnette.
En sautant un peu sur un pied
Et puis un peu sur l'autre pied,
Comme font les enfants joyeux
Quand ils s'entraînent à quelque jeu.
Et je le vis disparaître au loin,
Avec des fleurs sur son manteau
Avec ses fleurs sur son chapeau.

Et il a ainsi parcouru le monde
Pimpant, joyeux et tout fleuri
Et le monde entier lui a souri.


Henriette AMMEUX-ROUBINET



Un joli mazet au bord du chemin...





Du soleil dans les vignes...





Les fleurs d'amandiers parfument l'air d'une délicieuse odeur de miel.

















Et  les chevaux sont tout heureux de quelques caresses...














Un petit air de printemps vient caresser de temps à autre la nature et nous offre sa renaissance.
Il est bon de s'y balader et de s'en imprégner...

lundi 24 février 2014

La pêche dans le cœur des hommes...

Dernier post sur Essaouira et je ne pouvais pas faire l'impasse sur son port, 
un pôle très important pour cette petite ville balnéaire. 


Poissons frais qu'offre l'océan lorsque celui-ci n'est pas trop agité, les bateaux de pêche peuvent sortir très tôt et revenir en fin de matinée pour ramener des anguilles, des murènes, des marbrés, des poissons sabres, des araignées de mer, des crabes, des turbots, des cigales de mer, ... On fait son marché au milieu des couleurs, d'agitations, de brouhaha, des mouettes et des chats prêts à se disputer le poisson.
 Un spectacle à lui seul, ce port..  vente à la criée le matin, dégustation de fruits de mer et poissons grillés dans des petites gargotes accolées au port. 






En s'éloignant de quelques mètres, on goûte à nouveau à la force des embruns et à la quiétude.



















Les couleurs des bateaux s'harmonisent avec le ciel et l'océan... 




Les mouettes sont comme les sentinelles de ce joli port...


Les hommes réparent leurs filets et le temps ne semble pas avoir d'emprise.







Essaouira reste dans le cœur des visiteurs... 
Elle ne laisse pas indifférent par ses odeurs,  ses nombreux métiers artistiques et maritimes, la beauté de ses paysages, la blancheur de ses maisons et les couleurs de ses ruelles.
En ses remparts, son histoire nous parle et nous imprègne d'émotions.


samedi 22 février 2014

Les couleurs d'Essaouira

Merci pour vos messages... 

Je constate que nombre d'entre-vous connaissent Essaouira 
et que mes photos font remonter de délicieux souvenirs. 

J'en suis ravie...

Je vous emmène faire un petit tour dans les ruelles... 
le meilleur moyen de découvrir la Médina d'Essaouira 
est encore de s'enfoncer dans ses ruelles blanches aux portes et bas de murs colorés
 et de se laisser guider par son instinct. 

Il est impossible de s'y perdre et au pire, il faut savoir écouter le bruit de la mer pour se repérer ! 
Et puis, les joailliers, les vendeurs de tissus au mètre et les 1000 activités artisanales 
(marqueterie, peintures, potiers...)

 Petite mais charmante, la Médina d'Essaouira (de 31 hectares) 
qui part de la place Moulay El-Hassan offre une charmante balade colorée 
au milieu de petites rues marchandes.



La chance pour nous... Pas de vent et des températures printanières...
Nous allions souvent boire un petit café... là, sur la droite... aux parasols bleus...






Marqueterie 


















La vache qui rit est très appréciée... elle est utilisée dans la recette des msemen au fromage
 (galettes marocaines) dont voici la recette "nature" : MIAM
Je vous conseille de ne pas en manger tous les jours (pour la ligne !) 
Je suis revenue avec deux kilos en plus... :-(




















Beaucoup de chats à Essaouira que l'on rencontre au détour d'une ruelle, se disputant des restes de poisson.
Ils ne sont pas en bonne santé et doivent se débrouiller seuls pour survivre.
Rien à voir avec la vie de nos chats...









Jus d'agrumes pressés tout fraîchement... 
Ce que j'ai adoré également déguster, c'est le lait d'amandes, une boisson veloutée,  
avec des amandes concassées, assez consistante et douce. Un vrai délice !


Monsieur Louloute en pleine sieste...


Je vous souhaite un bon WEEK-END !!!

Découvrez aussi...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...